Rue Paul et Julien DUNGLER - 68800 VIEUX-THANN

Aérer en hiver

Home - Magazine - Aérer en hiver

Aérer en hiver

Aérer en hiver
  • Date: Jan 06, 2021

Aérer en hiver : bon pour la santé et la maison

 

Les températures extérieures baissent, le confort dans les salons augmente. L’hiver s’est installé. Néanmoins, la ventilation est également nécessaire pendant les mois les plus froids de l’année. Aérer en hiver n’est pas seulement important pour le bien-être général, cela a également un effet positif sur le sommeil et la capacité de concentration. 

Si l’aération est mal faite, la moisissure ou l’humidité peuvent rapidement s’installer dans votre maison, une chaleur précieuse est perdue et la poussière peut se déposer. L’humidité se crée à de nombreux endroits dans votre espace de vie, que ce soit en cuisinant dans la cuisine ou en prenant une douche dans la salle de bains. Une ventilation adéquate empêche cette humidité de se déposer. Et surtout maintenant, à l’époque du Corona, où beaucoup d’entre nous passent encore plus de temps à la maison, l’aération joue un rôle encore plus important pour la santé de votre maison !

5 conseils pour aérer en hiver 

Nous avons résumé pour vous les conseils les plus importants pour une bonne ventilation en hiver :

Ouvrir en grand à intervalles réguliers au lieu de basculer

Si les fenêtres sont laissées ouvertes pendant de longues périodes, les murs et les fenêtres se refroidissent considérablement. Il en résulte de l’humidité ou de la moisissure dans la maison. Par contre, avec de courtes bouffées d’air, la fenêtre est entièrement ouverte pendant un court instant et l’air peut être échangé plus rapidement. Plus la température extérieure est froide, plus la période de ventilation est courte. La ventilation doit idéalement être effectuée quatre à cinq fois par jour.

Arrêtez le chauffage pendant la ventilation

Une ventilation systématique et ciblée en hiver est indispensable. Cela peut réduire considérablement les coûts de chauffage et optimiser la consommation d’énergie. Pendant l’aération, le chauffage doit toujours être éteint pour éviter le gaspillage d’énergie. Si vous refermez les fenêtres après quelques minutes, vous pouvez à nouveau augmenter le chauffage.

 

Ne pas laisser les pièces se refroidir

Pendant les mois les plus froids de l’année, vous devez veiller à ce que les chambres ne se refroidissent pas complètement. Pour éviter cela, ne laissez pas la fenêtre ouverte pendant plus de 10 minutes. Si les températures extérieures sont basses, il est également utile de maintenir le chauffage à un niveau bas pendant la journée lorsque vous n’êtes pas chez vous. Essayer de chauffer une pièce qui s’est refroidie en rentrant chez vous consomme plus d’énergie que de laisser le chauffage déjà en marche pendant la journée.

Aérer avant de se coucher

Un climat ambiant optimal est également essentiel dans la chambre à coucher. Il est préférable de ventiler peu avant de se coucher. Pendant la nuit, le chauffage peut être laissé à basse température. Après le réveil le matin, la pièce doit être aérée une seconde fois afin d’équilibrer l’humidité ambiante qui s’est produite pendant la nuit avec l’air frais.

Cas particuliers cuisine et salle de bain

Cuisiner ou prendre une douche crée beaucoup d’humidité, surtout dans la cuisine et la salle de bains. Si possible, il faut l’éliminer immédiatement. Il est également important de fermer les portes intérieures, car l’humidité peut s’échapper dans d’autres pièces. Pour ne pas donner de chance à la moisissure, il vaut la peine de bien aérer la cuisine et la salle de bains matin et soir.

C’est ainsi que l’on obtient automatiquement un climat de vie parfait !

Avec des systèmes intelligents intégrés dans la fenêtre, une ventilation simple et efficace devient un jeu d’enfant. Des ouvertures d’aération intégrées dans le cadre assurent un apport constant ou sélectif d’air frais lorsque le cadre de la fenêtre est fermé. De plus, pendant les mois de vacances en été ou au crépuscule, la ventilation minimise le risque de cambriolage.