Rue Paul et Julien DUNGLER - 68800 VIEUX-THANN

Histoire de fenêtres

Home - Magazine - Histoire de fenêtres

Histoire de fenêtres

fenêtres
  • Date: Sep 12, 2016

Les fenêtres sont des ouvertures destinées à laisser passer la lumière et l’air à l’intérieur d’un édifice. Néanmoins, elles sont un élément d’architecture de premier ordre. Leur aspect a beaucoup évolué au fil de l’histoire et des siècles et elles sont toujours représentative de leur temps. En effet, par leur style et leur construction, elles indiquent la date de construction de l’habitation ou de l’édifice.

Découvrez ci-dessous un bref historique des fenêtres à travers l’histoire.

 

Les fenêtres au moyen âge

Au moyen âge, dans les vitrages dormants (qu’on ne peut pas ouvrir), les carreaux sont tenus dans une résille de plomb fixée au mur. Cette technique était surtout utilisée dans les vitraux des édifices religieux. Dans les vitrages ouvrants, la résille est fixée dans un chassi en bois. On pouvait en voir dans les croisées des riches demeures.
Avant d’être transparentes, les vitres étaient tout d’abord translucides. Elles étaient en parchemin, en toile huilée ou en mica. C’est au XIVème siècle qu’est apparu le verre ou le cristal. 

Les fenêtres au XVII ème siècle

Le développement du verre et le soucis de mieux éclairer, inaugurent la réalisation de grandes baies. Le meneau central disparaît et les fenêtres ouvrant “ à la française” remplacent les châssis.

Les fenêtres fin  XVII ème siècle

les vitraux de petits modules ont étés remplacés par de plus grands carreaux rectangulaires fabriqués par les premières manufactures de verre (St Gobain)

 

Les fenêtres fin XVIII ème siècle

Les carreaux s’agrandissent. A l’axe, les deux vantaux se réunissent par une ligne brisée puis par une doucine et enfin avec un mouton et une gueule de loup.


Les fenêtres au XIX ème siècle

Le verre s’affine et la fenêtre s’agrandit avec la suppression des petits bois. De plus, l’étanchéité s’améliore grâce à l’apparition du regingot qui évite le pourrissement de la pièce d’appui.

Les fenêtres au XX ème siècle

L’absence d’ornementation est un trait caractéristique de l’architecture du XX ème siècle. Actuellement les fenêtres sont de simples ouvertures vitrées dépourvues d’ornement. Les progrès techniques (fabrication du verre et poutres d’acier) permettent la création de panneaux de verres plats et de poutres de grandes dimension (grandes baies vitrées). Cependant, dans les maisons particulières on continue à installer des fenêtres à guillotine et autres modèles traditionnels. En effet, c’est un héritage direct du moyen-âge !

p1-produits-31edited

Je désire un devis pour des fenêtres